home   english   sitemap   galerie   artclub   orient online   jukebox   litbox   termine   shop   my literature   bamboo
deutsch
english
عـربي
NUAGES EN TETE
anis hamadeh - bambou # 32 - 14.02.00 - pour le monde et antonia


quand tu as parfois - des nuages en tête - ton front - s'est plissé - et tu ne veux plus - quitter la maison - pour quelques jours - quand tes amis - sont loin - quand ton avenir - est loin - quand tout - est loin - pense alors à moi - quand le temps qu'il fait - semble irréel - les horloges - emplies de miel - quand ta lourde épée - est chaude et bonne - dans ta main - c'est alors que je te vois -- lorsque la colère - monte en toi - la sainte colère - quand tes yeux - lancent des éclairs - dans la nuit - quand ils en lancent toutes les nuits - dans le pays des rêves - et tu ne peux plus - rester dans ton lit - c'est alors que je me tiens derrière toi - et je te console -- et quand vient le jour - où tu passes la porte - le jour - où tu leur montres - tes yeux - où tu leur montres - sans fard - quand tu dis non - quand enfin tu dis non - c'est alors que je suis tout près - à tes côtés - c'est alors - que mon âme - t'appartient -- les nuages - passent - comme de l'ouate - au ciel bleu azur - écriture mystérieuse - aux yeux de tous - les nuages -- se colorent de gris obscur - parfois - ils glissent - vers le sol - vers toi - vers l'endroit - où tu te trouves - parfois - tu les laisses entrer - dans ta tête - et l'obscurité envahit - ta tête - et tu t'en vas - tu vas voir ton ami - et derrière les plis de ton front - les nuages hésitants - les nuages obscurs - lorsqu'ils te vinrent en tête - tu as demandé: - pleuvra-t-il? pleuvra - t-il? - la nuit tombera-t-elle - telle un rapace? - là j'étais loin - de toi -- nous avons parlé souvent - la bougie entre nous - souvent - tu m'as parlé - de belles choses - tu as - projeté des forêts en couleur - sur le mur - comme une photographie - de l'eau claire des rivières - tu m'as parlé - et de planètes lointaines - mais je suis resté celui - qui les a vus -- les nuages me portent - ils sont - d'un blanc parfait - tous les jours - il y a aussi - les nuages gris - ils glissent - à travers les têtes - et se multiplient - il y a aussi - les nuages blancs - ils englobent tout - ils fondent - comme de la barbe à papa - sur la langue - des enfants - gais - comme quand on le regarde longtemps - le ciel -- pour le principal - je veux être libre - car je veux être là - quand tu viens à moi - avec une amulette - de cuivre - au front - quand tu dis: - mon coeur - il est plein de reconnaissance - pour chaque nouveau jour - qui m'est accordé - quand tu dis: - aujourd'hui je ne suis plus - esclave - quand tu dis: - aujourd'hui je suis roi -- c'est alors que je veux être là - pour toi - et te traiter - comme un roi - te traiter - comme une reine -- regarde le ciel - plein de peur - et déjà s'y trouvent - des nuages gris - regarde encore - et dis tes voeux - ils seront - aussi blancs - que la plus belle perle - de l'océan - un voeu - aussi fin - que la perle dans l'océan -- car quand tu te lèves - de ton siège - et mets tes bottes - quand tu passes la porte - et pousses - un grand cri - que les rues tremblent - quand ta main - repose sur une épaule - et une main - sur ton épaule - quand tu reconnais - les maîtresses - et les maîtres - et alors que tu leur dis - non - et non à l'esclavage - quand tes yeux sont fiers - et ton coeur - sans violence - c'est alors que je suis - si près de toi - que tu pleureras - tant tu seras près - que je t'ouvre mon coeur - comme un banquet -- ma vie sera de peu de poids - pour moi - si tu le fais - si tu te lèves - et dis non - c'est alors que je dirai oui - c'est alors que toi aussi - tu diras oui - et les nuages gris - seront partis